Comment ça marche?

L’équipe

Avant tout il faut savoir qu’il s’agit d’un sport collectif. Les équipes sont formées de 10 joueurs chacunes au maximum : 6 joueurs sont en permanence dans l’eau et il y peut y avoir jusqu’à 4 remplaçants.
La composition d’une équipe est la suivante :

  • 3 avants : les 2 ailiers (droit et gauche) et le centre
  • 3 arrières : les 2 pivots (droit et gauche) et le centre

Le matériel

Le hockey se joue en apnée. Un hockeyeur est donc équipé d’une paire de palmes, d’un masque et d’un tuba pour lui assurer une nage rapide tout en lui permettant de suivre l’évolution du jeu.

Pour jouer, il possède une crosse de la couleur de son équipe (noire ou blanche), beaucoup plus petite qu’une crosse de hockey sur glace. Malgré sa taille, elle permet un maniement du palet assez efficasse avec un peu d’entrainement. Son avant biseauté permet aussi au joueur de tirer en décollant le palet. Un gant siliconé est indispensable afin d’éviter les eventuelles blessures à la mains dues aux coups et au carrelage de la piscine. Un bonnet à coques de couleur permet à la fois de protéger ses oreilles contre les coups et de distinguer joueurs et équipes.

Déroulement du jeu

Le principe du hockey subaquatique est de progresser avec le palet, en apnée, sur un terrain, au fond de la piscine, jusque dans les buts adverses et de marquer un but. Un but vaut 1 point. Chaque match dure en moyenne 30 minutes : 2 manches de 10 à 15 minutes et une mi-temps.

Au démarrage, appelé engagement, le palet est placé au centre du terrain, l’objectif est d’arriver sur le palet en premier pour pouvoir développer une phase de jeu. Dès qu’un but est marqué, le palet est replacé au centre et les équipes se replacent dans leur camps respectif pour faire un nouvel engagement.

Le jeu se déroule sans interruption jusqu’à ce qu’une équipe marque un but, ou que le temps est terminé, ou encore qu’une faute a été commise.
Pour arbitrer un match il y a trois arbitres : deux dans l’eau (se sont les arbitres aquatiques) surveillent le déroulement, et un en surface. Celui-ci est appelé arbitre principal. Une fois qu’une faute est détectée et signalée par un arbitre aquatique, il actionne le signal sonore pour indiquer aux joueurs que le jeu est arrêté. Il surveille également le chronomètre et prend les décisions lorsque les 2 arbitres aquatiques sont en désaccord.
Pour plus d’informations, vous trouverez dans la section Documentation les règles officielles du hockey subaquatique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s